Pagode Kwan Tee – Les Salines

A Propos de la Pagode Kwan Tee – Les Salines

La Pagode Kwan Tee est la première pagode et le lieu de culte ancestral de la communauté chinoise à l’île Maurice. Elle fut bâtie en l’honneur du dieu Guan Di en 1842 par Ahime Choïsanne, le fondateur. Son architecture s’inspire de celle des pagodes traditionnelles, comportant une toiture en tuiles recourbées, dans des tons de rouge, vert et or, symbolisant le bonheur, la prospérité et la pureté. C’est là que viennent se recueillir les dévots pour demander conseil et protection à Guan Di, Dieu du négoce et de la guerre.

Egalement lieu de festivité et d’offrandes chaque vingt-quatrième jour du sixième mois lunaire, jour marquant l’anniversaire de Kwan Tee (Guan Di), fête également connu comme la Fête Mine. La tradition veut que ceux qui en consomment connaissent la joie, la prospérité et la longévité dans leurs familles.

Symbolique de la Pagode Kwan Tee

Pour l’histoire, Guan Di – aussi connu comme Guan Yu ou Kwan Tee (160-220 après J.C.), fut un guerrier vivant à l’époque de la dynastie Han (206 avant J.C.-220 après J.C.) et le début des Trois Royaumes (220-265 après J.C.). Il fut déifié après sa mort pour son intégrité et ses vertus; il est pour beaucoup le symbole du courage, de l’honnêteté et de la loyauté, entre autres valeurs. De son vécu, il était autant respecté de ses alliés que de ses ennemis pour sa force morale et physique. Le terme Di signifie ici « Empereur » ; il est le dieu veillant sur les plus faibles, les commerçants et les militaires.

Dieu vénéré dans plusieurs provinces Chinoises, et à travers le monde, il est aussi l’objet de saynètes – petites scènes de théâtre comique. Le culte de Guan Di à l’île Maurice a donné naissance à deux pagodes: celle des Salines et celle du Champ-de-Mars.

Vous y trouverez des personnes de tous horizons venus consulter le dieu, lui demandant conseil et protection pour des décisions importantes de leur vie personnelle, familiale ou professionnelle.

Selon la tradition, chaque quinzaine du mois, les dévots viennent à la pagode afin de prier et rendre hommage au dieu Guan Di.

Info Additionnelle sur la Pagode Kwan Tee

Bien que moins monumentale que les hautes pagodes de Chine, la pagode Kwan Tee reste un lieu saisissant de par la sérénité de son enceinte à l’île Maurice. Comme le veut la tradition la pagode fait face au Nord et les Divinités qu’elle abrite font quant à elles face à la mer. C’est en 1842 qu’Ahime Choïsanne, fondateur de la communauté et mentor des immigrés chinois, acheva la construction d’un lieu de culte en l’honneur de Guan Di. Toutefois, Choïsanne choisit de ne pas être le propriétaire des lieux mais en attribua la possession à sa communauté et à tous ceux se livrant au même culte que lui.

En sus d’être un lieu de culte, la pagode deviendra au fils du temps un lieu de ralliement social et culturel pour la communauté sino-mauricienne. Ainsi les Foukiénois, Cantonnais et Hakkas contribuèrent conjointement à l’amélioration du site; en 1866, l’arrière de la pagode fut agrandi et en 1869 deux ailes furent ajoutées. Même si la pagode est fondamentalement dédiée à Guan Di, on y trouve également d’autres divinités et effigies religieuses de l’univers Chinois. La grande cloche en or de 1869 reste quant à elle un véritable trésor.

Infos Pratiques sur Pagode Kwan Tee – Les Salines

Les Consignes:

  • Portez des vêtements décents lors de vos visites.
  • Respectez le silence et le recueillement de ceux présents.
  • Restez respectueux des coutumes et des rites en tout temps.