Fête de l’Indépendance de l’île Maurice

A Propos de La Fête de l’Indépendance de l’île Maurice

Le 12 Mars commémore l’indépendance de l’île Maurice et également son accession au statut de République. Commémoration festive autant que solennelle, elle donne lieu à la cérémonie protocolaire du lever de drapeau, à des parades militaires et à de nombreuses manifestations culturelles à travers le pays.

Histoire de l’île Maurice

C’est vers le milieu du XXe siècle que débute le mouvement en faveur de la souveraineté de l’île (Maurice étant alors sous le régime britannique), une nouvelle constitution voit le jour en 1947 et une nouvelle assemblée législative l’année suivante.

En 1959 le premier ministre britannique Harold Macmillan prononce devant le parlement sud-africain son célèbre discours Winds of Change, évoquant clairement l’intention du gouvernement britannique d’accorder l’indépendance à un grand nombre de ses colonies africaines.

Le mouvement gagne de l’ampleur dans les années 60. En 1966, sous la pression des États-Unis (ces derniers souhaitant avoir accès aux ressources de la région et dans le même temps condamner l’accès de l’Union soviétique à l’océan Indien), les Britanniques consentent à compléter le processus de décolonisation une fois l’archipel des Chagos excisé de la souveraineté de l’île. L’année qui suit est marquée par les élections générales du 7 août avec la victoire des partis en faveur de l’indépendance.

Indépendance de l’île Maurice

Le 12 mars 1968, l’île adopte une nouvelle constitution et obtient le statut de monarchie constitutionnelle : Sir Seewoosagur Ramgoolam devient Premier ministre du pays (la reine Elizabeth II demeurant chef de l’État). Le 12 mars 1992, après un vote à la majorité de trois-quarts à l’Assemblée nationale, la République est proclamée mais reste toutefois membre du Commonwealth.

En commémoration de ce double anniversaire, la levée de drapeau a lieu chaque année à l’hippodrome du Champ de Mars – lieu où le drapeau quadricolore national a été levé pour la première fois en 1968. Chaque année, les festivités sont ponctuées par des démonstrations de la force policière, des concerts, des défilés aériens et d’autres manifestations culturelles. Le quadricolore mauricien est alors omniprésent.

A savoir: les quatre bandes horizontales du drapeau représentent : rouge – la lutte pour la liberté et l’indépendance, bleu – l’océan Indien qui entoure l’île, jaune – le jour nouveau de l’indépendance – et vert – la végétation luxuriante de l’île.