Info Mauritius        
Travel Info Mauritius
   
Webcam Mauritius
 
Weather Mauritius
  Mauritius Forum  
Mauritius Gallery
 
Mauritius Accommodation
   
Mauritius English Home
   

 

 
               

Air Mauritius saga

Air Mauritius saga

Beitragvon mempep » Do Feb 19, 2009 10:03

From Le Mauricien, Wed 18th February

Le NESC réclame une enquête approfondie

Le Conseil économique et social (NESC) s'est prononcé en faveur de l'institution d'un comité de professionnels de haut niveau pour entreprendre une révision complète de la situation, des opérations, de la gestion, de l'organisation, des accords avec d'autres compagnies et la stratégie à long terme d'Air Mauritius. Cette proposition contenue dans un communiqué diffusé hier après-midi précise que cet exercice doit déboucher sur la formulation d'un "integrated and comprehensive Action Plan" qui tiendrait en compte tous les sujets en attente, permettrait à Air Mauritius de reprendre son image de porte-drapeau de Maurice et de garantir son avenir en tant qu'entité commerciale viable et prospère.

Le Conseil économique et social a, lors de sa réunion du 12 février dernier, évoqué la crise qui secoue Air Mauritius et a exprimé son inquiétude devant la tournure des événements depuis que le dossier de hedging a été porté sur la place publique. Selon le communiqué diffusé hier, les récents événements indiquent que les autorités concernées, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de la compagnie, " ne disposent d'aucun plan complet pour redresser la situation et pour mettre la compagnie aérienne sur des bases saines et soutenues " afin qu'elle puisse progresser dans un environnement hautement compétitif.

Le NESC constate qu'Air Mauritus n'a pas réussi à satisfaire les parties prenantes concernant certains aspects essentiels dans la gestion, en particulier de la comptabilité, la bonne gouvernance, la transparence et l'intérêt public. Il estime que les problèmes auxquels est confrontée la compagnie ne se limitent pas à ses problèmes financiers et à ses relations industrielles. Ceux-ci comprendraient également, selon le NESC, des questions majeures comme l'absence d'un leadership ferme à la tête ; l'incohérence structurelle avec des "ill defined lines of authority" ; " une mauvaise gestion des intérêts des actionnaires ; des conflits d'intérêts au niveau du conseil d'administration ; l'absence de tranparence dans le recrutement et la promotion, la rémunération et les récompenses ainsi que les appels d'offres ; les structures tarifaires incongrues spécialement sur les routes où Air Mauritius dispose d'un monopole ; la mauvaise qualité du service et des relations avec les clients ; les relations avec les employés qui laissent à désirer ".

Incohérence structurelle

Pour le NESC ces problèmes nécessitent une révision complète de l'organisation et la gestion de la compagnie. L'organisation doit être plus cohérente et effective alors que la gestion doit être plus simple et plus efficace.

Le NESC estime que cet objectif ne peut être atteint qu'avec l'adoption d'une nouvelle vision pour la compagnie et une philosophie de gestion adaptée qui place Air Mauritius au cœur de l'industrie touristique et de l'industrie orientée vers l'exportation, " bearing in mind its public image as the national carrier at a time of global turmoil ". " _The piecemeal approach being favoured to deal with the situation is unlikely to put Air Mauritius back on its feet, improve employee relations and ensure a better future for the company as it is both tentative and fragmented. _Too many grey areas still subsist, like the accountability of three top Government officials on the board of the company, who are answerable for the predicament of the company in solido with the other Board members. _Nor is the continued presence of the Chairman and the C.E.O. of Rogers or the M.D. of an air-cargo company on the board conducive to the good governance of Air Mauritius or a cleaning up of the ethical mess in which it has found itself as a result of prevailing conflicts of interest ", constate le NESC.

Le Conseil estime qu'il n'est pas productif de confier la réforme de la compagnie à ceux qui se trouvent déjà dans une situation ambivalente. De plus, le conseil se dit alarmé par " la vitisse avec laquelle le Executive Vice President (EVP) Finance a été autorisé à quitter le pays " alors qu'il était le mieux placé pour fournir des informations vitales concernant le " hedging debacle "

Le Conseil propose finalement que " all the parties involved in the sad predicament of Air Mauritius to agree on the setting up of a high level committee of professionals to undertake an in-depth review of the situation, operations, management, organisation, agreements with other carriers and the long term strategy of the airline, with a view to formulating an integrated and comprehensive Action Plan that addresses all outstanding issues to enable the company to redeem itself as the flagship of Mauritius and guarantee its future as a viable, prosperous commercial entity "


Well it's not before time that something was done with this organisation. In times when all around the world airlines are dropping fares to entice customers, Air Mauritius has increased fares. They have also talked about massive reductions in maintenance costs (scary isn't it?) and staffing costs. These fare increases, which one can only assume are to salvage some of the losses brought about by failures to take appropriate hedging risk measures, will just contribute to lower numbers of tourists and unfortunately affect the entire Mauritian community.

One just hopes that any committee to examine Air Mauritius and bring about cultural change within the company is appointed on a basis of ability to do the required job and make the necessary decisions, not on the same basis that the current board has been appointed which has contributed to this fiasco.

mempep
moris explorater
moris explorater
 
Beiträge: 43
Registriert: Di Jan 27, 2004 15:54

Info Mauritius Annonce
 

Zurück zu News from Mauritius



 


Wer ist online?

Mitglieder in diesem Forum: 0 Mitglieder und 1 Gast